Caractéristiques des nouveaux consommateurs

Le web évolue à une vitesse incroyable. Comprendre la dynamique des réseaux sociaux, c’est aussi s’intéresser à leur public. Pourquoi ? Parce que les jeunes d’aujourd’hui façonnent les tendances et les outils de communication… Mais pas seulement ! N’oubliez pas que les jeunes d’aujourd’hui seront vos consommateurs de demain.

Du Web 1.0 au web 3.0.

Commençons par un petit peu d’histoire. Depuis les années 50, la communication est passée du mass market où la demande était supérieure à l’offre, à l’ère du produit dans les 80, puis à celle du World Wide Web dès les années 1990 – 2000.

Après un Web 1.0 que l’on qualifiait de statique (les pages n’étaient pas vraiment mises à jour), un web 2.0 dédié à l’explosion des réseaux sociaux, nous sommes aujourd’hui dans l’ère du web 3.0, régit par la maxime suivante « everywhere, everytime, every device ».

L’individu est devenu numérique, il faut à présent lui proposer des expériences virales et immersives notamment au travers de son mobile.

En effet, l’apparition de l’Iphone, et la démocratisation des mobiles ont fait basculer le marketing dans une nouvelle ère, celle du SO LO MO : Social, Local, Mobile. Une communication SOLOMO repose sur les mobiles et permet de proposer du contenu marketing personnalisé et géolocalisé tout en favorisant les partages sociaux.  

A n’en plus douter, Internet est devenu un véritable canal de communication. 

Des générations connectées

Face aux évolutions technologiques toujours plus nombreuses et innovantes, il faut désormais aussi composer avec des générations connectées.

des generations connectees

La génération Y

La génération Y regroupe des personnes nées approximativement entre les années 1980, les années 1990 et le début des années 2000.

Selon Wikipedia, l’origine de ce nom a plusieurs attributions. Pour certains, Y vient du Y que trace le fil du baladeur sur la poitrine des jeunes… Si les écouteurs ont été remplacés par les casques, le fil n’en reste pas moins une composante essentiel de cette génération connectée… Ouvrez les yeux dans les transports en communs !

Pour d’autres la génération Y constitue simplement la suite de la génération précédente dénommée génération X. Enfin certains estiment que Y vient de la phonétique anglaise Why « pourquoi ».

Aux Etat Unis, la génération Y est aussi appelée « digital natives » ou « net génération ». Cela met en exergue le fait que ces enfants ont grandi dans un monde où les ordinateurs, les portables, les jeux online et plus globalement Internet sont devenus de plus en plus importants et accessibles.

La génération Y est une génération spontanée, individuelle, connectée, adaptable, rebelle, mais aussi mobile, créative, multi taches, technophiles et impatiente.

Savez-vous que la génération Y représentera 75% de la population active en 2025, soit dans seulement 8 ans ?

generation Y

Parmi la génération Y, ils sont

  • 59% à mettre leurs statuts sociaux à jour pendant qu’ils sont à l’école,
  • 29% à trouver l’amour sur Facebook
  • 33% à se séparer par SMS ou chat Facebook
  • 66% à rentrer dans un magasin si un de leurs amis y a déjà fait un check-in
  • 73% à avoir déjà gagné et utilisé une monnaie virtuelle

Ils ont par ailleurs en moyenne 700 amis Facebook (VS moyenne France : 140). La génération Y est une génération digitale qui partage volontiers son opinion sur le web.

La génération Z

La génération Z est née après la chute de l’URSS et le début du World Wide Web. La grande différence avec la génération qui la précède, c’est que ces enfants sont nés, évoluent et grandiront avec Internet. Ils maîtrisent parfaitement les outils technologiques. Ils s’en servent quotidiennement et ne conçoivent plus le fait de vivre sans.

L’accès à Internet a démocratisé l’accès aux informations : la génération Z est définitivement celle des infos en ligne. Ils accordent d’ailleurs souvent plus de confiance à ces médias dits modernes qu’aux traditionnels.

Les objectifs et enjeux pour les entreprises sont désormais de comprendre ces nouvelles cibles, leurs différences par rapport aux précédentes pour mieux communiquer avec elles…

comprendre les nouveaux consommateurs

Comportement des utilisateurs

Les internautes sont aujourd’hui des tribus, qu’il faut savoir appréhender. Cette nouvelle notion de tribu est toutefois différente de celle de la tribu primitive.

Considérons que chaque tribu peut être représentée par un réseau social. Aujourd’hui les nouveaux consommateurs, peuvent y rentrer et en sortir facilement. Par ailleurs aujourd’hui un individu peur être membre de plusieurs tribus différentes.

Les générations actuelles, Y et Z, ont un fort besoin identitaire. Les réseaux sociaux favorisent l’interconnexion et la communication entre ces nouveaux consommateurs.

internautes et reseaux sociaux

Les marques doivent donc désormais faire face à :

  • Des internautes de plus en plus addicts. Les réseaux sociaux font partie des habitudes de navigation.
  • Des internautes ultra connectés. La multiplication des devices rend l’information accessible toute la journée. Il n’y a plus de temps mort. Ils sont multi tasks.
  • Des internautes avertis. Le consommateur est désormais très bien renseigné. Il décrypte le discours de marque et ne fait plus confiance à la publicité. Il croit en la recommandation de ces pairs.
  • Des internautes devenu Media. Ils peuvent donner leur avis et révéler des scoops. Ils peuvent facilement photographier et filmer les évènements du quotidien et les partager au plus grand nombre.

Le consommateur est devenu un être permanent. Interagir avec un « être permanent » change complètement la donne par rapport au rendez-vous publicitaire traditionnel du journal de 20H.

Comme l’indique Jean-Marie Dru, président de TBWA, nous sommes passés à une communication dite à « 360° » mais aussi et surtout à « 365J ». En sommes sur le web, il n’y a désormais plus de temps mort. L’individu connecté est exigent, pressé, et intéressé. Il n’est par exemple plus possible de penser son CM (Community Management) comme un poste classique qui s’établirait entre 8h et 18H, et encore moins son service client.

Cela nécessite donc d’automatiser certains processus marketing et de repenser les organisations internes.

Rappelez-vous, nous l’abordions rapidement ici, dans notre article sur 5 campagnes marques Snapchat. Le consommateur a désormais le pouvoir ! Nous sommes en train de basculer d’un marketing de l’attention, où les marques cherchaient à capter les intérêts de sa cible, à un marketing de l’intention où les internautes seront moteur de la communication. Ne pensez plus vos opérations digitales comme des relais de votre marque ! Envisagez-les pour faire vivre une expérience à vos clients !

Pour télécharger la présentation c’est ici : http://bit.ly/2nJIN25 !

Un besoin de formation ? Contactez-nous … contact@be-influent.com

Post A Comment